Le nucléaire c’est funky 1


Dernièrement, en route vers le Conforama de Gennevilliers (j’ai une vie trépidante  je sais…), j’ai aperçu un bâtiment  Areva et là, ni une, ni deux,  j’ai commencé à chanter l’air de Funky Town.
Ah elle est bien faite cette pub. La musique est rigolote, ça reste dans la tête, le graphisme nous rappelle les grandes heures des dessins animés pour enfants.

Mais oui, rappelez vous, Méthanie !! L’industrie gazière expliquée aux enfants à travers les tribulations d’une flamme bleue. Je n’en garde aucun souvenir, mais franchement l’histoire du gaz racontées aux enfants c’était la priorité…? (GDF filait des ronds et c’était ça ou rien ? C’était politique ? )
Ceci dit, entre des histoires racontées en langue des signes ici, une vache névrosée la et une patate jaune qui t’apprenait à dessiner par là, Méthanie ça a du sens.

Mais revenons à Areva pour qui, si l’on en croit ce court spot, le nucléaire est funky, coloré, léger, enfantin et donc peut être  inoffensif.
Sauf que détail, sur  la pochette du disque de Lipps Inc, les femmes avec leur rayon fluo qui leur sort de la bouche, elles ont plutôt l’air radioactives. Elles sont un peu flippantes, non ?

29495055lipps-inc-funkytown-1-jpg

 

Le clip, c’est cadeau :

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Le nucléaire c’est funky