Quand arrive l’heure du rangement


Après une soirée, arrive le moment que j’aime le moins, celui quand les disques doivent être remis à leur place.
Non seulement les disques qui ont été choisis pour la soirée mais ceux qui ont été écouté puis finalement mis de côté lors du processus dit de sélection.
Evidemment, les djs qui mixent avec leur ordinateur n’ont plus vraiment ce souci de sélection.
Ils ont anytime, anyplace la totalité de leur matériel sonore disponible d’un ou deux clicks. Mais c’est là le sujet d’une querelle entre les anciens et les nouveaux, j’en reparlerais un de ces jours.
batman-mp3

 

On se retrouve donc avec des centaines de disques, en tas plus ou moins élégants au bas du meuble.Il faut remettre le disque dans sa pochette intérieure, remettre la dite pochette dans la pochette extérieure de manière à éviter à la poussière de rentrer. Puis, on glisse le tout dans la pochette plastique exterieure  qui protège la pochette en carton. Tout un art j’vous dis. Et c’est long… Le problème, c’est qu’en rangeant, on se dit qu’on écouterait bien celui là, on en ressort d’autre du meuble et finalement, y’a toujours des disques à ranger.

Tiens, on s’écoute un p’tit Chico Hamilton de 1966 pour me donner du courage (avec Gábor Szabó à la guitare ).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *